Bien remplir les champs texte

Il y a dans chaque bordereau quelques champs de texte libre à remplir. Oubliez les compléments d'informations qu'il y avait il y a quelques années, ce sont maintenant des champs pour mettre une information complète et bien structurée.

 

"Comment venir"

Depuis un point d'accès facile à identifier (grande ville, gare, aéroport, sortie d'autoroute, …), décrivez ici l'itinéraire pour accéder à l'offre - routes empruntées, repères faciles à reconnaître et aidant à trouver son chemin.

Facultatif maintenant qu'il y a GPS et smartphones, mais en rase campagne, ça peut toujours servir !

 

"Informations ouverture"

Il y a de nombreux de champs pour saisir les dates et horaires d’ouverture (37 au minimum pour une période). Il est encore relativement compliqué de les traiter pour les afficher toujours de manière intelligible. A donc été créé ce champ texte pour traduire en quelques lignes «Ouverture accueil». Ce dernier sert pour les recherches, l’internet de séjour ; le second s’affiche sur les pages de détails, directement lisible.

 

"Descriptif tarifs"
Même principe pour les tarifs : «Tarifs» permet de saisir une fourchette de prix pour les principales prestations proposées, «Descriptif tarifs» reprend ces tarifs et autorise le détail (âges des enfants, conditions de tarif réduit ou gratuité, nombre de personnes des groupes, …).

 

"Informations sur les visites"

Le descriptif commercial présente l'offre, ce champ décrit plus précisément la manière dont elle se visite : accompagné ou en liberté, le cas échéant les principaux points d’intérêt mis en avant, le mode de déplacement (vélo, calèche, tracteur, …). La fréquence et les horaires peuvent y être mentionnés, à articuler alors avec «Informations ouverture».
Ce champ n'est pas rempli pour les visites guidées de villes/villages de PCU, décrites dans le descriptif commercial puisque c'est un objet touristique à part entière.

 

Avez-vous remarqué cette info tout en bas ? Elle est très importante quand la réponse est oui !

Écrire commentaire

Commentaires : 0