Question subsidiarité

Le SIRTAQUI, c’est toute une histoire ! Si l’outil naît en 2005, le réseau existe déjà depuis plusieurs années. La connexion internet permet désormais un partage automatisé des données, de travailler sur une seule base afin de gagner en temps et en qualité.

La vocation du SIRTAQUI s’exprime ainsi : mutualiser les moyens pour produire une information riche et fiable, qui sera diffusée au plus large public afin d’accroître les visites sur nos destinations, auprès de nos socio-professionnels, et ainsi générer de la richesse économique.

 

Pour que la collaboration se passe au mieux, que chacun puisse répondre à ses besoins, mener sa stratégie et ses actions, le réseau organise une gestion des droits très fines et établit des règles de bonne conduite via le Document d’application Modalités de collecte, de saisie, de mise à jour et de contrôle des données.

 

1 - Seul l’office de tourisme compétent peut intervenir sur les offres de son territoire. Les autres offices peuvent gérer les informations qui leur seraient propres, dès lors qu’elles ne viennent pas en doublon du tronc commun, dans un onglet personnalisé, créé à la demande par l’administrateur départemental.

Si ces offices reçoivent des demandes de corrections, amendements, mises à jour concernant le tronc commun sur des fiches qui ne leur appartiennent pas, ils en font part à l’office compétent qui intervient, au besoin en recontactant le ou les offreur(s).

Si ces offices ne trouvent pas sur une fiche hors de leur territoire les données dont ils ont besoin, ils sont invités à communiquer avec les personnes concernées pour trouver la meilleure manière de faire :

- bon remplissage et mise à jour des données du tronc commun,

- création d’un onglet personnel pour ajouter d’éventuelles informations complémentaires.

 

2 - Département et CRT respectent le même principe : transmission des demandes de mises à jour à l’office producteur de la fiche. Ils peuvent toutefois s’autoriser à corriger une faute d’orthographe ou de frappe, ajouter un contact ou une information dont ils ont besoin, à corriger la forme quand elle déroge aux règles de saisie (en général après en avoir fait rappel aux personnes concernées).

 

L’historique disponible sur chaque fiche atteste des interventions des uns et des autres (date, heure et nature), permet donc une traçabilité, et d’attribuer les responsabilités le cas échéant.

Il sert également pour contacter simplement et rapidement le producteur de la fiche : dans l’onglet «Activités», identifier l’utilisateur connu ou celui qui semble intervenir régulièrement sur les données, puis lui écrire par un simple clic sur le bouton «@ Contacter» pour lui faire part de ses desideratas ou questions.

 

Bien sûr, ce dispositif nécessite de faire des compromis (comme les règles de saisie, la confiance aux autres producteurs) mais la personnalisation reste largement possible, tout le monde tend a priori vers le même objectif, et chacun reste maître de sa politique de communication et de promotion.

Il est toujours possible de trouver accords et solutions !