Les traductions dans le SIRTAQUI

Lorsque l'on parle de traductions dans le SIRTAQUI, il faut distinguer :

- les items de listes (équipements, éléments de confort, services, langues parlées, ...), traduits en général dès leur création par les ADT/CDT ou plus souvent le CRT,

- les champs texte à traduire, comme le descriptif commercial ou les informations sur les visites.

 

Les premiers sont à minima traduits dans 4 langues : allemand, anglais, espagnol et néerlandais.

D'autres langues peuvent être utilisées dans votre département, comme des langues régionales ou d'autres pays, mais ne concernent pas, pour le moment, la totalité de l'Aquitaine.

 

Les seconds font l'objet d'un processus de traduction géré en général par les offices de tourisme (envoi en traduction puis validation). Cela peut-être fait fiche par fiche ou globalement.

Cette dernière méthode est à privilégier :

- les fiches peuvent tout à fait être considérées comme traduites, sans pour autant avoir des textes qui le sont ;

- cela permet alors de toutes les exporter en langues étrangères dans les éditions papier (excel, word, PDF) ;

- il est toutefois toujours possible d'identifier les offres qui n'ont pas de textes traduits grâce au moteur de recherche "Traduction sur les offres", à afficher en cochant le champ système lors du paramétrage de votre recherche dans chaque bordereau.

 

Deux dernières recommandations :

- ne pas oublier de mettre à jour le descriptif dans chaque langue étrangère lors d'une intervention sur le descriptif en français (il suffit dans la liste de résultats de cliquer sur le drapeau de la langue pour avoir accès à la fiche traduite) ;

- ne pas hésiter à demander des textes traduits aux fournisseurs d'informations ou à reprendre ceux qu'ils proposent sur leur site internet, ils font souvent mieux que nous ne pouvons le faire...